lundi 27 janvier 2014

DIY : Space invader !!

Salut les loulous ! 

Après mes cartes de vœux, je me suis dit que ces motifs seraient parfaits pour la décoration intérieure : un bon compromis entre mes envies créatives et les goûts de monsieur K (qui est un peu geek sur les bords, et qui n’aime pas trop les trucs girly). J’ai donc jeté mon dévolu sur notre dressing qui prend toute la longueur de mur de notre chambre, et qui est resté blanc et immaculé jusqu’à maintenant.
Pour les pixels, j’ai voulu rester sur une forme ronde, je trouve que ça les rend plus… moins… bref je les préfère ainsi !
J’ai donc ressorti mes restes de papiers lamali, ma perfo… et en avant !






J’en profite pour vous parler rapidement de cette marque de papier, que j’aime particulièrement. Il s’agit d’une société française qui vend principalement des papiers népalais et indiens (mais pas que, papiers mexicains, feutrine, objets déco, quelques vêtements…..) La création se fait à Paris, et la production au Népal et en Inde. Depuis sa création, cette marque s’inscrit dans une démarche de développement durable et de commerce équitable. Elle a su créer un partenariat avec son  sous traitants népalais, en lui permettant de mettre en place une assurance maladie, un système de retraite et une aide à la scolarisation pour ses employés. En Inde, son partenaire propose du travail avec un salaire décent aux populations défavorisées de New Dehli, avec là encore un accent mis sur la formation des ouvrier et une aide à la scolarisation. Plus d’information sur leur concept et sur leur gamme de produit sur leur site Lamali. On ne peut pas acheter directement, il faut donc trouver des revendeurs : les magasins Arteis en ont, et pour les bourguignons le temps apprivoisé vers Chalon sur Saône en propose également.
Bref, le prix de ses papiers peut paraître parfois un peu élevé, mais je trouve 1- qu’ils sont vraiment beaux  2- Que les actions menées en Asie par la marque valent bien quelques centimes de plus !

Mais passons au tuto :

Il faut :
Du papier
Une perfo ronde 2,4 cm
Du scotch double face
Une règle
Un crayon papier
Le schéma disponible ici




On commence par perforer pour avoir le nombre de rond suffisant (36 + 2 pour les yeux pour le premier modèle, ou 48 + 2 pour les yeux pour le deuxième modèle)



Le papier à fleur que j’ai choisi est léger et fibreux, ce qui le rend solide mais donc difficile à perforer. Pour obtenir une belle découpe nette, il suffit de le doubler avec un papier normal.
Ensuite, on colle un morceau de double face sur chaque rond, puis on prépare le  et on les colle selon le schéma. Pour les perfectionnistes, on prépare le terrain avant en mesurant les emplacements des gommettes :
Sur le même principe que celui utilisé pour les cartes perforées,  je compte 27 mm par pixel, soit pour le motif 1 : 216 mm par 216 mm
Motif 2 : 324 mm de long et 243 mm de large.
A l’aide d’une équerre et d’une règle, on dessine une sorte de grille composée de points tous distants de 27 mm. Il faut éviter au maximum les repères inutiles, car il sera difficile de les gommer sans abîmer le motif lorsque les disques seront collés.
Voilà, pour les yeux, j’ai préféré mettre les disques plus foncés plutôt que de laisser la partie vide.
J’en ai fait un marron pour la partie de monsieur K, et avec un papier beige à fleur pour ma partie :




Déco validée  par monsieur K, qui m’a demandé si je pouvais en faire plus, et transformer l’armoire en copie d’écran du jeu ! J'en ai donc rajouté quelques uns, malheureusement je n'avais pas assez de papier... Il va falloir aller en racheter.... : )




et voilà le travail ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire