mercredi 4 juin 2014

DIY : un tableau d'armure au masking tape {tuto inside}

Bonjour à tous !

Je vous rassure, je ne vous propose pas de reconstituer un chevalier de l'an 1000 avec du masking tape.
Une armure en tissage, c'est le dessin que forment les fils durant le tissage.

Il y a quelques temps, je suis tombée sur le blog d'Annie coton, où elle expliquait que malgré sa passion pour la couture, elle se rendait que le textile restait un monde assez peu connu, qu'elle aimerait explorer. Cet article m'a rappelé mes cours de textile : la filature, la maille et ses contextures, le tissage...
Et cela m'a inspiré....



Je vous propose donc de réaliser un tableau qui reprend les bases du tissage, à la manière des anciennes planches des écoles.
Tout d'abord, un mini cours de tissage :
Le tissu est un type de textile. Il  est fabriqué à partir de 2 nappes constituées de fils parallèles.
La première nappe s'appelle la chaine, elle correspond aux fils dans la longueur du tissu (c'est ce qu'on regarde quand on cherche le droit fil du tissu).
La 2eme nappe s'appelle la trame, elle correspond aux fils qui forment la laize (la largeur) du tissu. Elle est perpendiculaire à la chaine. .
Ces 2 nappes s'entrecroisent pour former différents motifs, qu'on appelle des armures (ça y est, on arrive au titre de l'article !)
Il y a 3 armures de base : la toile (ou taffetas), le sergé (utilisé par exemple pour le jeans, qui est un sergé de 3), et le satin.
Les autres armures (cannelé, reps, natté, crepe....) sont des dérivées de ces 3 armures.

Pour ce DIY, je vous propose de réaliser un tableau qui reprend ces 3 armures de base, et un natté (parce que je trouvais plus sympa un tableau avec 4 schéma au lieu de 3)....

Pour ce tableau, il vous faut :

une toile de tableau
du papier sulfurisé
du masking tape bicolore fin
des ciseaux
un cutter
un crayon
un peu de patience....



J'ai choisi ce masking tape parce qu'il est couvrant. C'est très important, sinon le rendu est quasi nul.
J'ai testé plusieurs MT (tous ceux de ma réserve pour être honnète), et c'est le seul qui fonctionne pour ce projet.

Pour commencer, on prépare le masking tape, en collant des bandes sur le papier sulfurisé.
Ensuite, on découpe ces bandes dans la longueur pour avoir des bandes unicolores. Puis on les découpe en petites bandes de 4 cm.




Sur du papier sulfurisé, on prépare le terrain : on dessine un carré de 4 cm, puis on fait une marque à 1.3 cm, puis 3 marques tous les 0.4 cm. sur le coté haut et sur le coté gauche. Ces marques permettront de poser les MT régulièrement.

 Maintenant on commence le tissage : on pose les MT de chaine :


Première armure : la toile : c'est l'armure la plus simple (j'avais commencé en posant tous les fils de trames, mais mieux vaut les mettre au fur et à mesure ; mes photos de toile ne correspondent donc pas tout à fait à mes explications)  :
1er fil de trame :


 2eme fil de trame :

 3eme fil de trame :

4eme fil de trame :

Et voilà, le tissage est terminé !
On découpe les bords du MT pour un fini impeccable :


Et on fait la même chose pour les 3 autres armures :

Le sergé de 4 :
1er fil de trame :

2eme fil de trame :

3eme fil de trame  :

 4eme fil de trame :


Le satin de 4 :
1er fil de trame :


2eme fil de trame :

3eme fil de trame :

4eme fil de trame :



natté 2-2 :
1er fil de trame :


2eme fil de trame :

3eme fil de trame :

 4eme fil de trame :


Ensuite, on décolle délicatement chaque motif, on le colle sur la toile :


On note le nom de chaque armure : et voilà !

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

  1. C'est rigolo ! J'aurai jamais pensé à faire ça !
    Mais c'est sympa ! Ptet dans mon futur atelier... un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci ! C'est un peu laborieux (le masking tape a tendance à rouler et à coller), mais avec un peu de patience on y arrive.... Et si on est motivée, on peut même choisir des armures plus compliquée... (mais là, mes cours de tissage sont un peu loin derrière moi....)

      Supprimer