lundi 27 octobre 2014

cousu main #5 : le legging

Bonjour à tous !

On reprend les épreuves de notre challenge cousu main des bloggeuses, avec cette fois ci un legging.

Les indications données : 


Le patron proposé pour les enfants s’arrêtait à la taille 2 ans, et je voulais en faire un pour Mademoiselle Gu. 
J'ai donc un peu triché, je me suis trouvé un autre patron gratuit et je l'ai utilisé. Un legging reste un legging, il n'y pas de de différences fondamentales de conceptions entre les patrons, me suis-je dit. Et bien si, les modèles que nous devions faire comportaient 4 morceaux, et celui que j'ai trouvé n'en comportait que 2. 
Tant pis, le modèle me plait et correspond à la taille, je suis passée outre, mais je dois vous dire que mon modèle était un peu plus simple que les autres. 
Pour corser un peu la chose, j'ai choisi (ou plutôt mademoiselle Gu) un jersey de ma collection à rayure, donc avec des raccords... Ça m'a permis de me préparer à la chemise que je devrais faire dans un avenir proche (et pour laquelle j'ai choisi un tissu à motif). 

Si le modèle vous plait, il est téléchargeable sur petit citron, il faut juste s'inscrire sur le site, c'est gratuit et on y trouve pleins de conseils couture et des patrons ! 



Bref, je n'ai pas rencontré de problèmes particulier, à part ma surjeteuse qui s'est échinée à casser un des fils de boucle (le plus pénibles à remettre, vous savez ?).
Je ne sais pas combien de temps ils avaient dans l'émission pour le faire, mais moi j'ai du y passer 1h, et encore j'ai peaufiné un peu en recommençant un surjet (du aux fils cassés).
Je me suis un peu loupée sur la ceinture, je voulais coudre pile entre 2 rayures, et j'ai un peu dévié... J'ai voulu découdre et refaire, mais le textile marque beaucoup, et on voit la marque de l'ancienne couture...
J'ai donc laissé tel quel, de toute manière on ne voit pas cette partie lorsqu'on porte le legging !



La principale difficulté était la nature du textile : celui ci devait être une maille, pour obtenir un vêtement souple et près du corps. La maille la plus utilisée pour ce type de produit reste le jersey, qui a comme particularité d'être plutôt fin, de roulotter sur les bords et d'être extensible. 
On peut également trouver des cotes 1x1 (les noms des mailles dans l'industries sont les mêmes que celle du tricot à la main), qui est plus épais car obtenu avec 2 rangées de mailles, par contre il ne roulotte pas. On peut aussi trouver de l'interlock, ou maille Lacoste, qui a la particularité d'ête très peu extensible pour une maille, et de ne pas filer trop quand on le troue. 
(Si vous avez envie d'avoir plus d'informations sur les textiles, leurs différences, la manière dont ils sont faits, laissez moi un commentaire et je pourrais vous faire une petite synthèse de mes cours de textile ! )



 Pour pouvoir coudre un textile extensible comme le jersey, dans l'émission il était dit qu'il fallait absolument une surjeteuse, mais celle-ci peut être remplacée par un point extensible + un point zig zag sur une machine classique. La surjeteuse est utilisée sur tous les types de textile, elle permet d'avoir une finition plus nette, et évite que le tissu s'effiloche. 

Cette semaine, Elise, le cerveau de ce challenge, ne pourra pas recenser pour vous les créations de toutes les participantes, sa petite brioche faisant des siennes. Pendant qu'elle prend un peu de repos, je prend le relais pour présenter les réalisations de mes consœurs :

voici donc les versions de  Bettinaelun fil peut en cacher un autrele chat qui fil, quiproquo, frikadel , 2 doigts d'idée, la pivoine rouge; le chat qui file :






  leggings-2ddd  
Affichage de Legging.JPG en cours...Affichage de Dentelle.JPG en cours...Affichage de Bidouille.JPG en cours...
Maestria ne l'aurai pas renié


La prochaine étape prévue pour lundi prochain est la customisation d'un T shirt de course...
Pour la suite, nous allons accélérer un peu notre timing, en réalisant 1 épreuve par semaine. Les machines vont chauffer jusqu'à la fin de l'année !

Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

  1. Bravo les filles ! Je vous ai encore abandonné pour cette épreuve. Sans surjeteuse, ça sentait la galère assurée. J'ai du coup fait un petit projet qui n'a rien à voir avec le schmilblick et j'ai commencé à coudre mon short châtaigne qui attend son tour depuis des lustres. En tous cas, bravo pour les raccords Hélène. :-)

    RépondreSupprimer
  2. Super article très complet! Et bravo pour ton legging à raccords!! Mais tu n'as pas reçu mes photos du mien? Tu veux que je te les renvoies pour les ajouter à la galerie ? Sinon, mon legging est visible ici : http://nathetlili.overblog.com/2014/10/legging-defi-cousu-main.html
    Bravo à toutes, les filles! Je file sur vos blogs respectifs pour en savoir plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien reçu tes photos, mais elles se sont perdues dans la looongue liste de mails échangés... Excuse-moi ! Je les ai retrouvées, elles sont maintenant sur mon blog !

      Supprimer
  3. Bravo pour ton legging à rayure très coloré, j'adore, le travail des raccords est super, effectivement la surjeuteuse est pratique sur les tissus extensibles, mais pour le point machine je n'ai pas utilisé le point zig-zag mais le point élastique qui convient mieux sur le stretch, utilisé la première fois pour ce legging et je trouve le résultat génial !
    bonne fin de journée

    RépondreSupprimer
  4. Bravo
    Les rayures c'est une vraie prise de risque
    XOXO
    http://www.frikadel.fr

    RépondreSupprimer
  5. Très chouette ton joli legging avec ces rayures colorées :)

    RépondreSupprimer