mercredi 27 mai 2015

Vetement pour bébé (ou comment utiliser ses chutes de tissus)

Bonjour !

Je ne sais plus si je vous l'ai dit, j'ai déménagé mon atelier. J'en ai profité pour ranger, et surtout trier mon matériel. Et là, j'ai vu que j'avais quand même beaucoup de tissus, et en particulier des chutes. 40 cm de tissus par ici, un carré de 60 cm par 1 m par là... Pas de quoi coudre un nouveau vêtement pour moi, mais parfait pour des vêtements pour bébé ! Et comme ma sœur a un petit loulou de 1 an, c'est l'occasion rêvée ! 
Avec le reste de tissu de la chemise d'Antoine, j'ai fait ... une chemise pour petit Marin (avec ce prénom, j'étais OBLIGE de luire coudre quelque chose avec ce tissu de toutes façons...) ! 




Le patron utilisé pour Antoine débutait en taille 2 ans, j'ai donc utilisé un autre modèle, la chemisette dulivre "mes petits habits", déjà bien connu sur ce blog pour son modèle de pantalon. En plus, petit Marin aura 1 an dans quelques jours, les manches courtes étaient plutôt d'actualité ! 



Outre la longueur des manches, il n'y a que 2 différences entre les 2 modèles : 
- sur celle d'Antoine il y avait un col Mao, ici il s'agit d'un col classique. 
- sur celle-ci, les finitions du col sont faites avec un biais.



La pose du biais est un peu plus délicate à réaliser, mais si vous avez réussi la première, pas de soucis pour celle-ci ! 

Ce qui m'aura pris le plus de temps finalement, ce sont les boutonnières... Ma machine avait la fâcheuse tendance à plisser le tissu lors que la réalisation des boutonnières, j'avais donc décidé de les faire à la main. Résultat : 2 mois dans la pile des choses à terminer.... Qu'est ce qui a fait que je m'y suis mise au final ? Et bien j'ai fini par me racheter un machine à coudre. "quoi, pour des boutonnières, c'est pas un peu démesuré ?" Si, juste pour des boutonnières, c'est un peu exagéré, je vous l'accorde. En fait, j'ai pris la décision après m'être pris la tête sur un morceau de jersey qui faisait du sur place au lieu de défiler, et en regardant mes coutures qui auraient pu être plus droites si je n'étais pas obligé de faire avancer moi même le tissu la moitié du temps....



En plus, miracle de la technologie, ma nouvelle MAC fait automatiquement les boutonnières, vous savez elle a le pied de biche sur lequel on met le bouton, et hop on appuie sur la pédale et elle fait tout en une seule fois (avant je devais mesurer le bouton, faire un coté, puis le bord gauche, puis l'autre coté, puis le bord droit, me rendre compte que le bouton était trop gros pour la boutonnière, défaire un côté, refaire un bout du bord gauche, un bout du bord droit, et finir le dernier coté). 




En testant la nouvelle machine au magasin, je me suis rendue compte à quel point la mienne était simple et fatiguée : un bon modèle pour débuter, mais dépassé pour coudre autant que ce que je fais ! 

Au revoir donc ma sérénade 10, et bienvenue à ma nouvelle machine !


  

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 commentaire: